Burundi : Mise en œuvre d’un projet de microcrédit

Lauréate en 2011 du prix « Jacques Chirac », de la Fondation pour la prévention des conflits, Mme Marguerite Barankitse, compte utiliser les revenues de cette récompense pour monter un projet de micro-finance. En effet, la burundaise désire financer de petits projets à des conditions avantageuses, dans le but d’améliorer un temps soit peu les conditions de vie des populations démunies et de leur conférer la dignité. Pour ce faire une bonne partie du prix, qui est de 100.000 euros (132.000 dollars), permettra de financer le lancement et le démarrage du projet de microcrédit dès le mois d’avril prochain. A en croire la lauréate, l’objectif est avant tout d’aller au-delà de la simple aide communément apportée aux populations démunies et vulnérables dans le cadre d’une assistance. Elle prévoit ainsi de se pencher sur les réels problèmes de développement socio-économique du Burundi. Rappelons qu’elle n’en est pas à son premier coup d’essai, puisqu’avec des moyens de fortune, elle recueille depuis des années des enfants de toutes les ethnies devenus orphelins par les années de guerre civile dans le pays. Internationalement reconnues, ses œuvres ont été saluées et lui ont d’ailleurs permis de bénéficier de nombreux autres prix et de créer la célèbre maison « Shalom », où sont réfugiés à ce jour plus de 10.000 orphelins de guerre.

Par ailleurs, la lauréate a aussi construit un grand hôpital ultramoderne qui offre des soins de santé spécialisés au profit des plus démunis de la population burundaise. De telles initiatives devraient être encouragées par les gouvernements africains afin de soutenir activement et d’exhorter les bonnes volontés à contribuer tant que possible pour le développement socio économique du continent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *