Tanzanie : La Pan African Gas accusée d’évasion fiscale

Les députés tanzaniens ont sommé le gouvernement de récupérer 20 millions de dollars US qui correspondent à la part de recettes du pays que la société Pan African Gas a détourné. En effet cette entreprise spécialisée dans la production de gaz en Tanzanie est accusée d’évasion fiscale. Un rapport d’ActionAid, une organisation internationale engagée dans la lutte contre la pauvreté et l’injustice, a dénoncé l’utilisation par Pan African Gas des paradis fiscaux à l’Île Maurice, aux Seychelles et aux Îles Vierges pour ranger les bénéfices réalisés. D’après ActionAid, les pertes fiscales occasionnées par la première compagnie productrice de gaz en Tanzanie auraient pu aider à la construction des écoles et contribuer ainsi à l’instruction de 175 000 jeunes. Les députés tanzaniens sont de ce fait dépités de voir leur Nation être prise en otage par un investisseur étranger. Ils exigent que l’exécutif accélère la procédure de récupération de l’argent et fixe une échéance claire pour la résolution de cette indélicatesse. La société a de son côté réfuté toutes ces accusations affirmant qu’elle respecte au détail près les règles et règlements applicables dans la conduite de ses affaires en Tanzanie et ce, en conformité avec la législation internationale. Un représentant de l’entreprise a déclaré que le groupe paie toutes ses taxes et est régulièrement contrôlé par les agents du fisc et des vérificateurs indépendants selon les lois tanzaniennes.

Toutefois la vigilance du parlement tanzanien aurait déjà contraint des investisseurs suédois de suspendre leurs participations au capital de Pan African Gas, afin d’encourager le groupe d’œuvrer à la création de la croissance économique. Pan African Gas est une filiale d’Orca Exploration Group, et est installé en Tanzanie depuis 2001 où il exploite le gaz du champ de Songo Songo (océan indien)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *