Namibie : Le FMI tire la sonnette d’alarme

Une mission du Fonds Monétaire International (FMI) en Namibie vient de mettre en garde, après une évaluation approfondie de l’économie, les autorités nationales sur l’imminence d’une baisse des performances. Le FMI invite donc la Namibie à poursuivre des dépenses prudentes et à hiérarchiser les dépenses publiques pour faire face à des difficultés à venir. La mission du Fonds a tout de même observé de bonnes perspectives de croissance dans le secteur de la manufacture et celui des ressources naturelles. Par ailleurs, l’institution financière internationale a noté que l’inégalité des revenus par rapport aux normes internationales s’avérait élevée. D’autre part le climat international fragile, a des répercussions sérieuses sur la demande des produits de première nécessité. De plus, la politique budgétaire expansionniste entrainera probablement une forte croissance de la demande intérieure et exercera des pressions à la hausse sur les prix des biens non échangeables. Pour faire face à la situation, le gouvernement devrait renforcer la compétitivité et la diversification économique. Le FMI a également encouragé les autorités à poursuivre des politiques budgétaires prudentes, à accorder la priorité à des dépenses publiques et à accélérer les réformes structurelles pour stimuler le potentiel de croissance économique. Les experts de l’institution de Bretton Woods ont souligné l’importance de maintenir la viabilité de la dette et la reconstruction des zones tampons adéquates contre les chocs extérieurs. En outre le gouvernement namibien doit consolider la base des recettes intérieures et la rigueur des priorités afin d’aider à résoudre le risque de volatilité accrue des revenus provenant du secteur minier.

Le Directeur exécutif du FMI s’est cependant félicité de la récente reprise économique du pays d’autant plus que les perspectives d’une croissance de 4% sont attendues au cours de cette année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *