Congo : Projet d’extension de la Société nouvelle des ciments

Faisant face à une demande de plus en plus accrue du ciment, matière nécessaire dans la mise en œuvre des projets de construction, la Société nouvelle des ciments du Congo (Sonocc) qui est la seule productrice de ciment en République du Congo, envisagerait d’augmenter sa capacité de production. Elle procédera à l’extension de sa cimenterie pour atteindre  300 000 tonnes de ciment par an, selon le ministère congolais du développement industriel. Ce projet d’extension a déjà commencé avec l’augmentation de la production de l’usine de Loutété par, et  qui parle d’augmentation de production parle de machines performantes et dans ce sens Sonocc n’a pas fait les choses à moitié. Selon son conseil d’administration « Cette extension permettra d’augmenter la capacité de production journalière à 1 000 tonnes de clinker, soit 300 000 tonnes/an, avec l’appui d’une nouvelle ligne de production et des machines possédant une technologie de pointe avec four à voie sèche ». En outre avec une telle extension la société offrira de nouveaux emplois directs à la population, mais pourra désormais couvrir dans la mesure du possible les demandes nationales en ciment et par la même occasion booster un peu l’économie du pays. Et ce projet d’extension de Société nouvelle des ciments du Congo est estimé à un coût global à 30 millions de dollars. Par ailleurs, malgré sa bonne volonté d’augmenter sa production, la Sonocc et plus précisément l’usine de Loutété se confronte encore à des problèmes d’approvisionnement en matières premières. Ainsi en 2011 par exemple plusieurs arrêts de production ont été enregistrés pour insuffisance d’approvisionnement en fuel par la société nationale des pétroles du Congo (SNPC).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *