Guinée : Le pays tient sa feuille de route !

Une première ! La Guinée a adopté un plan quinquennal de développement. Cela n’était jamais arrivé dans l’histoire du pays. L’Etat a décidé, par le biais de son Conseil National de Transition (CNT) – qui joue le rôle d’assemblée nationale – de se doter d’une feuille de route qu’il compte suivre entre 2011 et 2015. Bien que la première année soit déjà terminée, le budget semble avoir prévu une allocation à certaines charges consenties en 2011. En clair, 5 thèmes auront la primeur durant la période de ce plan : la bonne gouvernance, la lutte contre la pauvreté, le développement des infrastructures, l’expansion économique et la réforme des services de défense et de sécurité. Ces axes semblent adaptés à la réalité du peuple guinéen: 53,6 % de la population demeure pauvre, un coup d’Etat a été avorté l’année dernière et le pays est toujours sous-équipé. Des exemples qui montrent la pertinence de l’orientation choisie par le gouvernement. En termes chiffrés, l’assemblée n’a révélé que ceux portant sur le Programme d’Investissement Public (PIP), partie intégrante du plan. Ainsi, le CNT a approuvé, pour ce faire, un budget de 57 milliards de Francs Guinéens (8,1 millions de dollars américains). De cette somme, le secteur des mines et du tourisme bénéficiera de 36 %, soit la part la plus importante. Après quoi viennent les infrastructures (31,3 %), le social (13,37 %), l’administration générale (10,9 %) et le développement rural (7,83 %). L’arrivée d’Alpha Condé, premier président guinéen démocratiquement élu, au pouvoir en fin 2010 était porteuse de beaucoup d’espoir. Mais, jusqu’à présent, les choses tardent à décoller. Espérons que ce plan va donner une nouvelle impulsion à la Guinée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *