Tanzanie : Un nouveau gisement gazifière

Suite à une mission d’exploration, Statoil et ExxonMobil viennent de découvrir un nouveau gisement gazier en Tanzanie. Le premier groupe l’a annoncé par voix de communiqué. Les deux compagnies minières vont de découverte en découverte. Elles viennent de localiser le gisement de Lavani. Contenant environs 85 milliards de mètres cubes de gaz, il prend place sur une surface de 5500 kilomètres carrés incluse dans le bloc 2, à une profondeur de 2.400 mètres. Sur le même bloc avait été déniché, en février 2012, le gisement de Zafarani. Il n’est distant que de 16 km de Lavani. Pour Tim Dodson, responsable des explorations chez Statoil, cette proximité montre l’extraordinaire potentiel du bloc 2. Depuis la découverte du premier gisement, les capacités de celui-ci ont été réévaluées. Les experts pensent, à présent, que Zafarani peut contenir plus de 28 milliards de mètres cubes de gaz. Ce chiffre est de loin inférieur aux premières estimations, qui correspondaient à 170 milliards de mètres cubes de gaz. Qu’à cela ne tienne, la Tanzanie va certainement gravir des échelons dans le classement des producteurs mondiaux de gaz naturel. D’ailleurs, Lavani s’est placé au deuxième rang des découvertes du norvégien Statoil en termes d’importance. Ce groupe place également Lavani dans ses 7 découvertes à fort impact réalisées ces 14 derniers mois. En effet, le nouveau gisement contiendrait plus de 250 millions de barils de gaz. Mais, ce n’est pas seulement Statoil qui se réjouit.

Bien que le norvégien soit l’actionnaire majoritaire du bloc 2 (65 %), l’américain ExxonMobil et la nationale Tanzania Petroleum Development Corporation (TPDC), qui détiennent le reste (35 %), pourront profiter des retombées financières de ces découvertes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *