Burundi : Hausse de la production sucrière

Déjà au terme d’une campagne 2011 assez encourageante avec des résultats satisfaisants, le Burundi annonce une fois de plus une production du sucre croissante pour 2012. En effet selon la radio nationale burundaise, la Société Sucrière du Moso (SOSUMO) va enregistrer pour la fin de l’année une production en hausse de 4,6% par rapport à la campagne 2011. Ainsi la production totale de la société s’élèverait donc à 21.500 tonnes. Une annonce qui pourrait redonner un espoir aux industriels burundais en raison de la crise que traverse actuellement le secteur du café. Cette hausse de la production sucrière, la SOSUMO l’attribue entre autres, à la bonne gestion et à la politique adoptée. A cet effet il faut noter qu’il y a deux ans, les décideurs dans le souci d’éviter une crise à la société avaient opté à la renonciation de certains avantages afin de relever d’abord le niveau de production. La SOSUMO avait ainsi par la même occasion procédé à la modernisation  de son outil de travail. Stratégie gagnante, puisque depuis l’année dernière la croissance est au rendez vous avec de bonnes perspectives chaque année. En outre la campagne de cette année coïncide avec le 25ème anniversaire de la SOSUMO, il s’agira donc de faire la récolte et l’usinage des cannes à sucre et de commercialiser le sucre produit.

En termes de contribution économique, avec la nouvelle croissance attendue pour la fin de l’année, la SOSUMO embauchera plus de 5.500 personnes. De quoi diminuer le taux de chômage et renforcer les capacités de production de la société sucrière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *