Angola : La Banque Mondiale prône l’amélioration du social

La Banque Mondiale a récemment annoncé que son institution était prête à soutenir les investissements nationaux afin d’améliorer le quotidien de la population angolaise. L’institution de Bretton Woods pense que le secteur pétrolier du pays, doit être davantage boosté afin de contribuer réellement à l’amélioration des conditions de vie. La Banque mondiale reconnaît en outre, que l’économie angolaise a accru de manière très satisfaisante au cours de cette dernière décennie en dépit des turbulences occasionnés par la crise financière internationale. Au cours de cette année, la croissance du Produit Intérieur Brut (PIB) s’est nettement accélérée. Les prévisions tablent sur un rythme  de croissance de 8,2%. Cependant, pour rendre son soutien effectif, la Banque Mondiale exige de l’Angola de poursuivre le programme de  durcissement budgétaire et monétaire. Parmi les projets phares devant être soutenus par la Banque Mondiale, on note la production d’au moins 50% de bois et d’acier d’ici à la fin de l’année. Selon les experts internationaux, la consolidation du secteur manufacturier permettrait à l’Angola  de mieux satisfaire les besoins sociaux de la population. Par ailleurs les secteurs tels que l’agriculture, l’énergie et la construction des infrastructures devraient également recevoir un soutien de l’institution de Bretton woods. Pour les autorités angolaises, la diversification de la production doit être mise en place afin de réduire la pauvreté et de permettre à la majorité de la population de profiter des retombées économiques.

Malgré les avancées constantes sur le front social, l’Angola reste confrontée à des difficultés importantes pour réduire la pauvreté et le chômage. Pour ce faire, le gouvernement prévoit de porter à 33% du budget national (soit une augmentation de 1,6% par rapport à l’année passée), les dépenses liées au social.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *