Congo: Exploration de gisements de fer

Le Congo Brazzaville vient d’octroyer un deuxième permis d’exploration à la société sud-africaine Exxaro. Ce second permis d’exploration sera essentiellement consacré à l’exploration de gisements de fer  dans la zone de Ngoubou-Ngoubou (au sud-ouest du Congo). L’accord a été paraphé en fin de semaine dernière à Brazzaville, entre le ministre des mines et de la géologie et le PDG de Exxaroa, Sipho Nkosi. La quête de gisements de fer dans cette zone avait débuté il y a quelques années auparavant avec d’autres partenaires en la personne des australiens de la DMC Iron. Cette collaboration fut malheureusement écourtée et c’est maintenant au tour de l’African Iron Exploration, filiale d’Exxaro, de montrer des résultats probants. Cette nouvelle collaboration a également pour but de consolider la coopération bilatérale entre le Congo et « les frères d’Afrique du Sud ». Des résultats positifs de cette exploration motiveraient sans doute plus d’investissements dans ce secteur qui est l’un des moteurs de croissance économique du pays. Mais pour ce faire les autorités congolaises devront compter sur le savoir faire de la société sud africaine pour rendre ce rêve possible. Dans cette optique le PDG d’Exxaro a tenu à rassurer les autorités congolaises en ces termes  « nous avons des opérations en Afrique du Sud, en Chine, ce qui nous a dotés de beaucoup d’expérience. Nous sommes sûrs qu’avec l’expertise que nous allons apporter ensemble avec Congo Minning, nous allons arriver à faire un transfert de connaissances ».
Le secteur minier constitue l’atout numéro un du Congo dans sa quête au développement et à la croissance économique. Ainsi il sera de plus en plus valorisé dans le souci d’attirer d’autres partenaires potentiels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *