Mozambique : en prospection chez les investisseurs mauriciens

 

Le Mozambique a décidé de courtiser les investisseurs mauriciens et intensifier les relations commerciales qui existent entre les deux pays. Une délégation de la chambre de commerce mozambicaine, accompagné de celle de la confédération des employeurs, a été dépêchée sur l’ile. L’objectif de la mission est de mener une campagne de promotion au près des investisseurs potentiels mauriciens. La rencontre entre les visiteurs et la représentation des hommes d’affaires mauriciens s’est tenue, il y a peu, et les partis se sont dits satisfaits des échanges. L’équipe mozambicaine espère ainsi attirer les entrepreneurs de la république insulaire. Pour le président de la chambre de commerce du Mozambique, son pays présente des opportunités d’affaires réelles, avec plus de 22 millions d’habitants, sans compter les 220 millions de consommateurs des pays voisins qui gravitent autour du marché Mozambicain. Dès lors Maputo devient une porte, pour l’ile, à tout le marché d’Afrique australe. Le président de la chambre a également rappelé que le pays a déjà mis en place des mécanismes pour faciliter l’entreprenariat ainsi que l’investissement des étrangers au Mozambique. Le conseiller commercial mauricien au Mozambique a pour sa part témoigné des facilités qui prennent progressivement place dans le pays hôte. Dans certains pays par exemple, les étrangers sont obligés de s’associer avec les autochtones pour pouvoir se lancer alors que ce n’est pas le cas dans son pays. Il rappelle cependant que l’association avec des mozambicains ne pourrait qu’être bénéfique aux investisseurs parce que les nationaux possèdent une certaine maîtrise de l’environnement socioculturel et économique du pays.

Les deux partis vont ratifier, dans la semaine, le protocole d’accord portant sur la création d’un cadre de coopération technique. Il s’agira également de définir le cadre qui permettra d’encourager l’investissement et les échanges commerciaux entre différentes institutions des deux pays.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *