Ile Maurice : Bonnes performances pour la SEM

maurice-mseLes autorités de la place boursière mauricienne SEM (Stock Exchange of Mauritius) ont annoncé des niveaux de transaction satisfaisants au cours de l’année 2013. Selon les chiffres publiés, le volume total des opérations a été d’environ 447 millions de dollars, soit une augmentation en masse financière de près de 31,3% par rapport à l’année écoulée. Selon les analystes, 3 facteurs principaux ont contribué à ces fulgurantes performances. D’abord, il y a la décision de la SEM de proposer des frais de courtage réduits pour les transactions boursières. Ensuite, il faudrait considérer le fait que l’Investissement Direct Etranger(IDE) a été au mieux de sa forme au cours de l’année 2013. Globalement, les titres vendus dans ce cadre ont permis de dégager un solde positif d’environ 20 millions de dollars.
La SEM exploite deux marchés, le marché officiel et le marché de développement et d’entreprises (DEM). Le marché officiel qui regroupe une quarantaine de sociétés dont la capitalisation boursière représente plus de 5 milliards de dollars, a vu deux de ses trois indices connaitre des taux de progression élevés. Le Semtri, indice de rendement total a affiché une progression de 24,41% tandis que le Semdex, indice général en était à 20,99%. Pour les responsableso de la SEM, ces performances sont à mettre sur le compte de la poursuite des objectifs de la place boursière et sa détermination a être une référence internationale dans son métier. Considérant que le potentiel d’évolution du marché mauricien reste énorme, les analystes s’attendent à de bonnes performances pour l’année qui commence.
L’Ile Maurice fait partie des élèves modèles du continent africain. Le pays a réussi la diversification de son secteur économique ainsi que l’amélioration de la qualité de vie de sa population, quittant le statut de bas revenus pour celui des revenus intermédiaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *