La secte islamiste BokoHaram menace encore une fois la force militaire régionale

boookoLe chef de Boko Haram, Aboubakar Shekau, a promis dans une nouvelle vidéo publiée lundi, une victoire du groupe islamiste contre la force militaire régionale qui le combat dans le nord-est du Nigeria, au Niger et au Cameroun.

Dans sa nouvelle vidéo de 28 minutes, publiée sur la plateforme de vidéo en ligne YouTube, le dirigeant islamiste menace ouvertement les différents pays membres de la force régionale militaire. « Votre alliance ne mènera à rien. Rassemblez toutes vos armes et affrontez-nous ! Vous êtes les bienvenus ! », a-t-il lancé sur un ton très confiant.

Cette nouvelle vidéo a été publiée au lendemain de la finalisation des documents pour l’opérationnalisation d’une force multinationale mixte de quelque 8 700 hommes pour la lutte contre Boko Haram, dont font partie les experts de cinq pays du bassin du lac Tchad (CBLT), le Tchad, le Niger, le Nigeria, le Cameroun et le Bénin.

Cette vidéo a été en même temps accompagnée de deux autres montages sur YouTube, dont l’un montre des images du chef de l’organisation terroriste Etat Islamique (EI), Abou Bakr Al Baghdadi.

Certain spécialistes voient en la publication de cette nouvelle vidéo une action de défiance directe vis-à-vis des membres de l’organisation militaire régionale, qui a lancé durant ces derniers jours de nombreuses offensives contre des positions des djihadistes de Boko Haram.

Ces spécialistes estiment également que le dirigeant islamiste Abubakar Shekau semble vouloir inscrire son organisation terroriste dans un contexte djihadiste plus global. Le dernier exemple à cette expansion voulue par Boko Haram, est l’ouverture d’un nouveau front de combat avec l’attaque menée lundi matin dans la ville de Diffa, au sud-est du Niger et à la frontière avec le Nigeria.

Face à ces attaques répétitives, le gouvernement nigérien via son Parlement doit se prononcer durant les prochains jours sur l’intervention armée ou non hors des frontières de son pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *