Un haut officier de l’armée de la RDC révoqué pour détournement de fonds

Le ministre de la Défense de la République démocratique du Congo (RDC) vient de révoquer de l’armée, le général de brigade Salumu Mbilika, conseiller chargé du génie à l’Inspection générale des FARDC (Forces armées de la RDC).

Il est reproché à ce haut officier de l’armée congolaise, d’avoir détourné des fonds destinés à la réhabilitation des bases militaires de Kamina et de Kitona.

Dans un courrier adressé à l’intéressé, le ministre Crispin Atama Tabe évoque un rapport d’inspection sur l’utilisation de fonds qui révèle des «manquements graves» qui ont porté «un grand préjudice aux forces armées».

Dans sa correspondance, le ministre Tabe cite une ordonnance présidentielle du 28 décembre, du temps du président Joseph Kabila, lui intimant l’ordre de révoquer le haut-officier.

Il l’a remercié pour les «services rendus» et lui a souhaité «bonne chance pour une future carrière en dehors des Forces armées de la RDC». Aucune poursuite judiciaire n’est envisagée, d’après le document.

La RDC a, depuis le 24 janvier, un nouveau président, en la personne de Félix Tshisekedi. L’opposant et leader de l’UDPS a été élu lors du scrutin à un seul tour du 30 décembre 2018. Il devance de peu un autre candidat de l’opposition, Martin Fayulu, qui revendique la victoire avec plus de 60% des voix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *