Zambie : Election d’Edgar Lungu à la tête du Front patriotique

lgu-front-patriotiqueEdgar Lungu, ministre zambien de la Défense et secrétaire général du Front patriotique, parti au pouvoir depuis 2011, vient d’être porté à la tête de cette organisation, à l’issue d’une élection tenue dimanche à Kabwe dans le centre du pays.

Ils étaient neuf au total à vouloir succéder à l’ex président Michael Sata, décédé le 28 octobre dernier. C’est finalement Edgar Lungu qui devient le deuxième président du Front patriotique après le « roi cobra ». L’homme de 56 ans est très estimé de tout le parti et était sûr de prendre la tête du parti. Son élection toutefois laisse des relents de crise au sein du parti, puisque les huit autres candidats en compétition ne se sont pas présentés à cette élection.

Selon un observateur, « dans un véritable régime démocratique, une telle élection aurait des chances d’être invalidée, pourtant cela n’a pas été le cas ».

Si M.Lungu était confirmé au poste de président du Front patriotique zambien, il serait le candidat de son parti aux prochaines élections présidentielles du 20 janvier 2015. Mais pourrait-il compter cette fois sur le soutien de Christine Sata, la veuve du chef de l’Etat décédé, de Miles Sampa, ministre du Commerce, des échanges et de l’industrie, de Geoffrey Mwamba, l’ancien ministre de la Défense et d’autres personnes influentes du Front patriotique? Les huit autres candidats ont tenté, selon certaines sources, d’interdire la tenue de cette conférence qui a vu l’élection d’Edgar Lungu le chef des forces armées zambiennes.

De son vivant, Michael Sata avait remis souvent les clefs du pouvoir au nouvel élu. Selon des sources proches, certains membres du parti n’ont pas apprécié l’élection d’Edgar Lungu comme président Front patriotique et probablement futur chef d’Etat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *