Côte d’Ivoire : Crise au sein du FPI

affi_gouvLes difficultés que connaît actuellement le Front Populaire Ivoirien (FPI), le parti de l’ex-président Laurent Gbagbo, auraient pour auteur Pascal Affi N’guessan, chargé actuellement de la direction du FPI.

« Par ses agissements, Affi N’guessan apparaît comme le ver qui pourrit le fruit de l’intérieur», a déclaré Alphonse Douati, vice-président de la direction nationale de campagne de l’ex président Laurent Gbagbo. Il s’est vivement élevé contre les ex-exilés nouvellement rentrés et qui ne lui seraient pas fidèles en les traitant d’ingrats, notamment Assoa Adou.

De source locale, le directeur national de campagne de Laurent Gbagbo a été arrêté le 7 janvier dans son domicile, par des éléments du Centre de coordination des opérations (CCDO) des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI).En réaction à ces événements, la direction de campagne de Laurent Gbagbo a annoncé que les structures fédérales, les femmes, les jeunes, les enseignants, les représentants à l’extérieur, ont retiré à Affi N’guessan, leur confiance et décidé de défier son autorité.

Ainsi, le seul enjeu aujourd’hui est la lutte pour le pouvoir au sein du FPI. Une fois ce différend résolu, le parti pourra retrouver sa légitimité.

« On est arrivé à un point où les insanités que nous nous sommes rejetées sont telles qu’il faut sa toute-puissance pour intervenir. C’est pourquoi, je dis que son silence (Laurent Gbagbo) devient gênant et son petit mot devient nécessaire pour sauver le navire », a déclaré Amani N’Guessan, ancien ministre de l’Education nationale.

« Alors que les élections de 2015 approchent, le FPI nécessite un nettoyage interne pour mieux jouer son rôle d’opposant sur l’échiquier politique ivoirien », a déclaré adhérent du FPI.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *