Côte d’Ivoire: la distribution des cartes d’électeurs prorogée

civ-elecLa date butoir pour la distribution des cartes d’électeurs, indispensable à une participation massive à l’élection présidentielle du 25 octobre prochain en Côte d’Ivoire, a été prolongée jusqu’à mercredi prochain, a annoncé la Commission électorale.

Débutée le 7 octobre, « la distribution des cartes d’électeurs initialement prévue pour prendre fin le samedi 17 octobre, est prorogée jusqu’au mercredi 21 octobre », a indiqué dans un communiqué de la Commission électorale indépendante (CEI), en charge du scrutin.

Pour la CEI il s’agit d’une mesure qui vise à permettre à un plus grand nombre d’électeurs de voter. La commission dit « compter sur le civisme » des Ivoiriens en cette « période sensible du processus ».

Une élection apaisée et crédible est jugée fondamentale pour stabiliser le pays et tourner définitivement la page des violences meurtrières qui ont suivi la victoire en 2010 d’Alassane Ouattara sur son prédécesseur Laurent Gbagbo, détenu par la Haye et en attente d’un jugement pour crime contre l’humanité.

Candidat à sa succession, Ouattara dit « ADO » ne rate aucune occasion de vanter son bon bilan économique et s’est fixé « l’objectif de gagner dès le premier tour sur un score sans appel » face à sept autres candidats.

« La CEI ne peut pas se permettre cette èniem forfaiture », a réagi le député Kouadio Konan Bertin membre de la majorité présidentielle, mais candidat contre le président sortant Ouattara.

« Sauf fixation d’une nouvelle date du scrutin, la CEI ne peut pas décider de proroger la distribution », a ajouté M. Konan lors d’un point de presse, affirmant que les Ivoiriens ne sont pas préoccupés par le processus électoral.

Pour lui, le régime a choisi le « passage en force » à travers une « CEI qui piétine les règles du jeu électoral ».

Quelque 6,3 millions d’électeurs sont inscrits sur les listes électorales de ce pays de 23 millions d’habitants, premier producteur mondial de cacao et 2iemepoids lourd économique de l’Afrique de l’Ouest.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *