Crise soudanaise : les sudistes à la conquête d’une résolution

Longtemps disputée par les armées Nord-soudan et Sud-soudan, la ville d’Abyei est sous le contrôle des forces nordistes depuis le 21 mai dernier ; une situation ayant causé de nombreux dégâts, dont la fuite d’une frange importante de la population sudiste et de nombreuses pertes en vie humaines. Dans le but de mettre un terme et de trouver une issue favorable à cette situation,  Une délégation de responsables sudistes s’est rendue samedi à Khartoum en vue de discuter avec le pouvoir central nord soudanais.

Conduite par M.  Riek Machar, vice-président du gouvernement semi-autonome du sud-soudan , cette visite s’inscrit dans le cadre de la normalisation des relations entre les deux parties opposés ainsi que l’amélioration de la situation d’Abyei. En outre, signifions que cette visite coïncide avec la reprise des négociations sur Abyei entre le Parti du Congrès national (NCP) du président nordiste Omar el-Béchir et le SPLM, le Mouvement populaire de libération du Soudan au pouvoir au Sud. Ces négociations caractérisées par l’étude de six propositions de l’ex-président sud-africain Thabo Mbeki , se déroulent à  Addis Abeba, la capitale éthiopienne, sous la supervision de  l’Union africaine.

Rappelons enfin que, jeudi dernier, Salva Kiir, le président du sud-soudan a demandé le retrait des troupes nordistes d’Abyei tout en affirmant ne pas vouloir recourir à la guerre. Pour répliquer à cette assertion, un haut responsable du parti au pouvoir au nord, a affirmé le jour suivant que  le Nord restait ouvert à toute négociation. Ceci, alors que les Misseriya, arabes nomades alliés au pouvoir nordiste et acteurs de la crise d’Abyei refusent d’évacuer cette ville même si les Forces armées du Soudan (SAF) se retirent. Compliquant ainsi la recherche d’une solution politique pour la résolution de cette crise.

One thought on “Crise soudanaise : les sudistes à la conquête d’une résolution

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *