Le parlement marocain accorde sa confiance au nouveau gouvernement

parlement marocainLe nouveau gouvernement marocain a passé ce mercredi, l’ultime étape de présentation de son programme devant l’Assemblée Nationale, pour recevoir son assentiment.

Présenté par le Premier ministre islamiste Saâd Eddine El Othmani, le programme gouvernemental du nouvel exécutif marocain a été approuvé, avec une large majorité de 208 voix, 91 voix contre et 40 abstentions. Avant le vote, le chef du gouvernement avait eu à répondre aux questions des députés sur le programme qu’il a présenté.

Le vote de confiance des députés étant acquis, place donc au travail. Et cela commence dès ce jeudi, puisque le gouvernement doit se réunir pour examiner en priorité, la loi de finances 2017, retardée depuis près de six mois, en raison du blocage des négociations autour de la formation de la nouvelle majorité.

Le nouveau gouvernement avait été nommé début mars, après une longue impasse politique depuis les élections législatives d’octobre 2016, remportées par le parti islamiste Justice et développement (PJD).

Mi-mars dernier, le secrétaire général du PJD, Abdelilah Benkirane, qui occupait le poste de premier ministre, avait été remplacé par le numéro deux du parti, Saad Eddine El Othmani. Ce dernier a eu la lourde tache de former un gouvernement d’union, tâche à laquelle a échoué son prédécesseur.

La désignation de son gouvernement, qui fait la part belle aux technocrates hommes de confiances du Palais royal, au détriment du parti islamiste, a suscité des remous dans les rangs du PJD.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *