Sahara Occidental : Des députés italiens appellent au respect de l’intégrité territoriale du Maroc

La présidente du groupe d’amitié parlementaire Italie-Maroc, Eleonora Cimbro qui effectue une visite du 15 au 19 mai au Maroc, s’est rendue jeudi en compagnie de sa délégation à Laâyoune, où elle s’est déclarée impressionnée par l’essor que connaissent les provinces du sud, contrairement aux «allégations mensongères véhiculées par le Polisario».

« Cette visite à Laâyoune nous a permis de constater de visu le climat de quiétude et de liberté et les chantiers de développement socio-économique dans les provinces du Sud’’, a confié à la presse, la députée italienne, Eleonora Cimbro, au terme d’une rencontre à Laâyoune, avec des élus locaux et des membres des conseils municipal et régional.
Au cours de cette rencontre, la délégation italienne a suivi un exposé sur le programme de développement de la ville de Laâyoune, les importants chantiers ouverts dans les secteurs économique, social et culturel, et les équipements et infrastructures de la région.
Les membres de la délégation italienne ont également constaté de visu, le climat de démocratie, de stabilité et de développement qui prévaut dans la région.
Lors d’un entretien mardi à Rabat, avec le président de la Commission des affaires étrangères, de la défense nationale, des affaires islamiques et des MRE à la Chambre des représentants, Youssef Gharbi, Eleonora Cimbro a appelé à une solution pacifique de la question du Sahara dans le cadre du respect de l’intégrité territoriale du royaume.

Elle a de même, souligné que le Maroc est un pays stratégique pour le continent africain et la Méditerranée, saluant les réformes et la transition démocratique opérées par le royaume qui a été ainsi épargné des soubresauts du printemps arabe.

De son côté Youssef Gharbi a exposé aux parlementaires italiens les derniers développements de la question du Sahara, soulignant que ce sujet sera à nouveau abordé avec les députés italiens lors d’une prochaine visite à Rome,  d’une délégation de sa Commission.

Les deux parties ont également insisté sur la nécessité  de renforcer la coopération entre le Maroc et l’Italie dans les domaines économique, commercial, culturel et parlementaire, à travers les échanges de visites et des expertises entre les deux institutions législatives.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *