Abdoulaye Wade tête de liste de l’opposition pour les législatives au Sénégal

L’ancien Chef d’Etat sénégalais, Abdoulaye Wade sera en tête de liste d’une des coalitions de l’opposition dénommée «Wattu Sénégal» (sauver le Sénégal en Wolof), pour les législatives prévues le 31 juillet prochain.

L’information a été annoncée en début de semaine par Mamadou Diop Decroix, secrétaire général d’AJ/PADS, un parti membre de la coalition Wattu, dans un entretien avec une télévision privée sénégalaise.

«Je viens d’une réunion de partis, d’associations et de mouvements de soutien. Nous avons mis en place la coalition gagnante Waatu Sénégal avec Abdoulaye Wade comme tête de liste», avait-il déclaré.

A 91 ans, l’ex-président Wade qui a dirigé le Sénégal de 2000 à 2012, va donc aller à l’assaut de l’Assemblée nationale à la tête de cette coalition, conduite par sa formation politique, le Parti Démocratique Sénégalais (PDS) et ses alliés, et marquer ainsi un «retour» sur la scène politique sénégalaise.

La liste dirigée par M. Wade, est née après l’éclatement d’une autre coalition plus large de l’opposition, formée d’une cinquantaine de partis, mouvements et associations, dont des partisans de Khalifa Sall, maire de Dakar, emprisonné depuis mars 2017 pour détournement présumé de fonds publics. D’après les informations, ce dernier conduira également une liste distincte aux côtés de plusieurs responsables de l’opposition.

Selon des analystes, une victoire de l’opposition permettrait à l’ex-président Wade, d’obtenir une amnistie pour son fils et ancien ministre, Karim Wade, condamné en 2015 à six ans de prison ferme et à plus de 210 millions d’euros d’amende, pour «enrichissement illicite», afin de lever toute hypothèque sur son éligibilité à la prochaine élection présidentielle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *