L’Inde accorde une ligne de crédit de 500 millions de dollars à l’Ile Maurice

L’Inde a accordé à l’Ile Maurice une ligne de crédit de 500 millions de dollars, destinée au financement de projets d’infrastructures dans l’archipel, a annoncé ce mardi, le Premier ministre de l’Ile Maurice, Pravind Jugnauth.

L’accord a été signé le week-end dernier en Inde, en présence plusieurs responsables indiens et mauriciens. D’après le Premier ministre Jugnauth, ce fonds «sera versé à travers l’Export-Import Bank of India à la SBM Mauritius Infrastructure Development Company Ltd».

Cette entité créée par la SBM, décaissera l’argent pour divers projets qui seront gérés par des sociétés appelées à voir le jour.

«Celles-ci seront tenues de rembourser l’argent par la suite. Le gouvernement se portera uniquement garant pour chaque versement et non pour les 500 millions de dollars.

C’est la raison pour laquelle, selon les définitions du Fonds monétaire international (FMI), les Redeemable Preference Shares sont considérées comme une forme d’Equity Funding et ne sont pas comptabilisées dans la dette publique», a-t-il expliqué.

Pour le chef du gouvernement mauricien, le pays a «eu droit à des conditions favorables pour négocier cette ligne de crédit à un taux d’intérêt fixe de 1,8 %, sur une période de 20 ans».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *