La présidentielle malienne se jouera finalement entre 24 candidats

La Cour constitutionnelle du Mali a publié hier mercredi, la liste actualisée et définitive des candidats retenus pour l’élection présidentielle de ce 29 juillet, après avoir accordé un délai aux candidats recalés la semaine dernière, pour régulariser leurs dossiers.

Ainsi, en plus des 17 dossiers validés la semaine dernière, 7 supplémentaires ont reçu l’aval de la Cour, portant ainsi le nombre total de candidats à 24, sur les 32 enregistrés.

Les «nouveaux» dossiers approuvés sont ceux de Choguel Kokala Maiga, Harouna Sankaré, Cheick Mohamed Abdoulaye Souad dit Modibo Diarra, Niankoro Yéah Samaké, Mamadou Traoré, Hamadoun Touré et Mountaga Tall.

Leurs candidatures viennent s’ajouter à celles du président sortant, Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) et du chef de file de l’opposition, Soumaïla Cissé, qui seront sans doute les favoris dans cette course à la magistrature suprême.

Une seule femme est en lice pour ce scrutin. Il s’agit de la femme d’affaires Djeneba N’Diaye, jusqu’ici peu connue du grand public, mais active notamment dans le secteur immobilier (elle était proche de l’ancien président François Bozizé et de son épouse).

Elle estime que sa candidature est principalement motivée par un sentiment de «révolte» vis-à-vis de la place de la femme malienne, «isolée parce qu’éloignée de la politique» et des instances de décision du pays. La campagne officielle pour cette présidentielle débutera le samedi 7 juillet à 00h.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *