Marrakech: Mohammed VI inaugure deux infrastructures sportives de proximité et reçoit le patron de Renault

Le Roi Mohammed VI a inauguré jeudi à Marrakech, une piscine semi-olympique couverte et des terrains de proximité à forte valeur sociale, qui traduisent l’importance primordiale accordée par le Souverain marocain à la jeunesse et au sport.
Ces deux projets de proximité à forte valeur sociale qui ont nécessité un investissement global de 31 millions de dirhams (hors foncier), traduisent l’intérêt particulier que le souverain marocain accorde à la jeunesse et au sport.
Ces nouvelles infrastructures offriront des espaces de divertissement, de détente et d’entraînement pour les jeunes des quartiers d’implantation, ce qui leur évitera toutes formes de dérive et contribuera à leur intégration sociale et leur épanouissement.
Sont également prévues des piscines couvertes de proximité dans cinq autres quartiers de la Cité ocre pour une enveloppe globale de 70 millions de DH.
Dans ses derniers discours, le Roi s’est particulièrement penché sur les questions intéressant les jeunes, leur éducation, leur formation, leur emploi et leur avenir. Le souverain marocain tient à placer la jeunesse au centre du projet de développement humain initié dans le Royaume.
«A ce jeune, nous devons offrir du concret, particulièrement en termes d’enseignement, d’emploi, de santé et dans bien d’autres domaines. A ce jeune, nous devons donner espoir et confiance en son avenir», a substantiellement déclaré le Roi Mohammed VI dans son discours du 20 août dernier, en évoquant la crise de confiance qu’éprouvent les jeunes au Maroc.
Par ailleurs, le Souverain marocain a reçu jeudi au palais royal de Marrakech, le Président directeur général du Groupe Renault, Carlos Ghosn qui était accompagné du ministre marocain de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Economie Numérique, Moulay Hafid Elalamy.
Le souverain a été informé du projet d’extension de la capacité de production de la Société marocaine de constructions automobiles «SOMACA» qui devrait passer à 160.000 véhicules par an, d’ici 2022. Actuellement cette société écoule 60% de ses véhicules «Made in Morocco» à l’étranger.
Grâce à l’extension de l’usine SOMACA à Casablanca, la production de voitures Renault au Maroc devrait donc atteindre les 500.000 véhicules par an, dont 340.000 produits à l’usine de Tanger.
Le secteur automobile au Maroc emploie actuellement 85.000 personnes, dont la majorité sont des jeunes diplômés, et enregistre un taux d’intégration locale de plus de 50%.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *