Israël ouvre son ambassade au Rwanda

Israël qui poursuit sa politique de rapprochement avec le continent africain, a ouvert une ambassade au Rwanda, pays en plein essor économique et cité parmi les exemples à suivre pour les pays en voie de développement.

«Ce pays partage beaucoup de similitudes avec l’État d’Israël et offre beaucoup de possibilités de coopération mutuelle», a laissé entendre le nouvel ambassadeur israélien à Kigali, Ron Adam, après une rencontre avec le président rwandais, Paul Kagame.

A travers sa nouvelle représentation diplomatique, l’Etat sioniste propose d’offrir à Kigali, son soutien dans les domaines de la santé, de l’éducation et de l’agriculture, ainsi que des technologies des communications, dont la cyber-sécurité.

Le Rwanda s’est déclaré désireux d’encourager le tourisme, voulant en particulier attirer les visiteurs israéliens avec ses célèbres gorilles des montagnes. La compagnie aérienne nationale «Rwandair» a annoncé pour cette année, l’ouverture de vols directs vers Israël.

Kigali et Tel-Aviv entretenaient déjà des liens étroits, s’étaient tendus suite à un accord controversé scellé entre les deux pays en 2018 et qui portait sur l’expulsion d’Israël, des réfugiés et des demandeurs d’asile africains entre autres vers le Rwanda, suscitant la colère des groupes de défense des droits de l’homme, alors que Kigali a toujours fermement nié l’existence d’un tel accord.

Dans le cadre du rapprochement amorcé ces dernières entre Israël et certains pays africains ces dernières années, le Premier ministre, Benjamin Netanyahou à entrepris des tournées dans le continent, avec une dernière visite en janvier 2019, au Tchad, où il est allé rétablir les liens diplomatiques rompus durant plusieurs décennies entre les deux pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *