Une plateforme se forme au Mali pour soutenir le président IBK contre ses détracteurs

Au Mali, le clan du président Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) s’organise pour le soutenir contre se détracteurs qui exigent sa démission pour mauvaise gouvernance et mauvaise gestion du volet sécuritaire.

Des partis, associations politiques et organisations de la société civile, réunis au sein d’une plateforme dénommée Convergence des Forces Républicaines (CFR), ont affirmé ce dimanche leur détermination à « soutenir les institutions de la République, à commencer par le président malien ».

La sortie de la plateforme fait suite à la grande manifestation du vendredi où plusieurs dizaines de milliers de Maliens ont réclamé le départ du président Ibrahim Boubacar Keïta, à l’appel d’une coalition hétéroclite dirigée par l’influent imam Mahmoud Dicko.

Cette grande manifestation était la deuxième du genre en ce mois de juin, contre le président IBK, après celle qui avait déjà rassemblé plusieurs dizaines de milliers de personnes le 5 juin dans la capitale malienne, et qui a donné son nom à la contestation, «Mouvement du 5 juin – Rassemblement des Forces Patriotiques» (M5-RFP). Cette opposition reproche au président malien son échec sur le plan sécuritaire, économique et social.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *