Togo : Repositionnement du planning familial

planingLe Togo vient de lancer un plan ambitieux de repositionnement de la planification familiale, avec pour objectif de rehausser le taux de prévalence contraceptive.
Le lancement de ce nouveau plan national de planning familial a eu lieu le mardi 13 mai à Lomé, en présence de nombreux acteurs de ce domaine. Par le biais de ce plan d’action, le gouvernement  togolais mise sur l’amélioration de la santé de la mère  et du nouveau-né. Il a  défini des objectifs concrets visant à porter le taux de prévalence contraceptive dans le pays,  actuellement de 13,2%, à 20,6 % en 2015 puis à 24,3 % en 2017.
Le représentant du Premier ministre à la cérémonie, le Dr Napo Koura, a annoncé que le ministère de la Santé mènerait des actions accélérées en vue de la diffusion du nouveau programme de planification familiale, notamment à travers des stratégies mobiles avancées, des journées portes ouvertes et des services gratuits.
La mise en œuvre de ce programme, pour  une population togolaise estimée à  plus de 6 millions d’habitants, nécessite un budget de 8,957 milliards de FCFA, soit environ 18 millions de dollars. Les autorités togolaises ont reçu le soutien de plusieurs partenaires, et en premier lieu, le Fonds des Nations-Unies pour la Population. Son représentant résident au Togo, Koffi Justin, a réitéré le soutien de l’organisme onusien à la population togolaise tout en annonçant une augmentation de leurs contributions à l’approvisionnement des produits contraceptifs et aux activités opérationnelles de deux à trois millions de dollars, d’ici 2015.
Les Etats-Unis apporteront un soutien financier de deux millions de dollars par an pour la mise en œuvre de ce plan, tandis que la France promet un appui financier et technique. Les annonces ont été faites par les ambassadeurs respectifs des deux pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *