Ali Bongo récompensé pour son engagement dans la protection de l’environnement

Le président du Gabon, Ali Bongo Ondimba a reçu en début de semaine, le prix Theodore Roosevelt qui lui a été décerné pour son engagement dans la protection de l’environnement, en marge du Sommet de l’ONU sur les Océans, qui se tient actuellement à New York.

Décernée par l’ONG américaine, Wildlife Conservation Society (WCS), cette distinction constitue une reconnaissance des efforts fournis ces dernières années, par le chef de l’Etat gabonais et son pays, dans le domaine de la préservation de la nature. Autrement dit, ce prix vient marquer un couronnement dans la stratégie mise en place par les autorités gabonaises pour le développement durable.

«Vous avez surpris le monde en créant le plus grand réseau d’aires aquatiques protégées en Afrique. Un effort significatif pour protéger un héritage légué par l’océan, dans l’intérêt des générations actuelles et futures…», a apprécié Cristian Samper, président de WCS, s’adressant au président Bongo.

A News York, le chef de l’Etat gabonais a annoncé la création de 20 aires protégées, dont 9 parcs marins destinés à la conservation et la protection, et 11 réserves aquatiques. Ce qui représente près de 26% du territoire marin du Gabon, et partant, la plus grande aire protégée marine d’Afrique.

Le prix Theodore Roosevelt, du nom de l’ancien président américain, récompense les chefs d’Etat qui s’illustrent par des décisions fortes, en faveur de la conservation des espèces naturelles et des espaces naturels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *