La Turquie vient en aide aux victimes de l’attentat de Mogadiscio

Le gouvernement turc a dépêché une équipe médicale pour porter main forte aux autorités somaliennes dans la prise en charge des victimes de l’attentat à la voiture piège survenu samedi dernier, dans la capitale, Mogadiscio.

«Les médecins turcs sont arrivés et ont évacué des blessés en Turquie», explique le docteur Abdulkrim Jowhar, directeur de l’hôpital Kalkaal dans la capitale somalienne. «Quinze personnes ont ainsi été transférées et les évacuations se poursuivent. Nous n’avons pas les infrastructures suffisantes ici, donc on a besoin de soutien. C’est une situation d’urgence, ils n’ont pas le temps de distribuer tout le nécessaire ici pour faire les soins», ajoute Jowhar.

L’attaque à la voiture piégée s’est produite le 28 décembre en heure de pointe dans la capitale somalienne. L’explosion a eu lieu au niveau d’un check-point, tout près d’un carrefour particulièrement fréquenté et d’un centre de collecte des impôts, dans le sud-ouest de Mogadiscio.

Le bilan provisoire de l’attentat est d’au moins 78 morts et plusieurs blessés. On compte parmi les victimes, un vingtaine d’étudiants dont le bus a été violemment touché par l’explosion, alors qu’il se rendait à l’université Banaadir.

Un groupe de travail chargé de coordonner l’intervention d’urgence pour les victimes de l’attaque a été mis sur pied, mais la situation reste difficile dans les hôpitaux très vite saturés et qui manquent de matériel médical de base.

Dès l’annonce de l’attentat, le président turc, Recep Tayyip Erdogan a rendu hommage sur Twitter aux victimes de l’attentat dans lequel deux citoyens turcs ont aussi perdu la vie, et a réaffirmé son soutien à la Somalie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *