L’ex-président du Bénin Boni Yayi retourne discrètement à Cotonou

L’ex-président du bénin, Boni Yayi, poussé hors de son pays par les derniers événements sociopolitiques, est rentré dans la plus grande discrétion ce dimanche à Cotonou, rapporte la presse locale qui cite le porte-parole de son parti, Nouréni Atchadé.

Les relations entre l’ex-dirigeant et les autorités béninoises, notamment son successeur, Patrice Talon, s’étaient dégradées à la suite des élections législatives dont l’opposition avait été exclue.

Confiné dans sa résidence pendant cette crise, il a finalement été autorisé à quitter le Bénin pour «se faire soigner» à l’étranger, selon la version officielle de son avocat. Mais nombreux sont ceux qui ont évoqué un départ pour l’exil, Boni Yayi étant devenu ouvertement un ennemi du président Talon.

En novembre dernier, à la faveur d’une loi d’amnistie, le président Talon avait déclaré qu’il souhaitait que Boni entre au pays «sans crainte» afin d’aplanir les différends.

Chose faite ce dimanche, mais dans la plus grande discrétion. L’ancien président est arrivé à Cotonou en début d’après-midi ce dimanche, à bord d’un vol commercial d’une compagnie de la sous-région, en provenance de Lomé, la capitale du Togo, révèle son entourage, sans préciser s’il s’agit d’un retour définitif ou non.

Boni Yayi avait déjà fait un retour éclair dans son pays le 20 décembre, accompagné d’émissaires de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Mais la rencontre qui était programmée entre Boni et le prédisent Talon, n’a pu eu lieu pour des raisons inconnues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *