Electricité en Côte d’Ivoire : Les populations mécontentes

energieLa hausse des prix et l’accès limité des villages à l’électricité suscitent le mécontentement des populations en Côte d’Ivoire.

Suite à un Conseil des ministres dans le Kabadougou, le gouvernement a décidé d’augmenter les tarifs de l’électricité. Une décision jugée « Injustifiée, inopportune et pénalisante » par rapport à la cherté de la vie.

En effet, si cette augmentation des tarifs de l’électricité prend effet, toutes les structures qui travaillent avec l’électricité vont augmenter les prix de leurs marchandises : une situation qui pèsera forcément sur les ménages, déjà en proie à la vie chère.

Par ailleurs, plus de 2000 villages n’ont pas accès à l’électricité en Côte d’Ivoire. De source officielle, les ménages concernés consacrent 30% de leur budget à l’énergie et aux télécommunications.

Entre parenthèse, c’est la Compagnie Ivoirienne d’Electricité qui gère le secteur de l’énergie électrique sur l’ensemble du territoire.

Société privée chargée de la production, du transport, de l’exportation, de l’importation, de la distribution et de la commercialisation de l’énergie électrique en Côte d’Ivoire, et dans la sous-région ouest-africaine, la CIE est un des leaders de son secteur sur le continent africain.

Conscients de l’importance du secteur de l’Electricité pour le bien-être des populations et le développement économique de la Côte d’Ivoire, et au vu des enseignements tirés de leur première période de collaboration (1990-2005), l’Etat de Côte d’Ivoire et la CIE ont manifesté leur intention de poursuivre leur partenariat pour une autre période de 15 ans (2005-2020) et de le renforcer sur la base des principes et objectifs divers.

Quoiqu’il en soit, les populations entendent manifester jusqu’à obtenir des autorités gouvernementales une solution qui soit dans l’intérêt de chaque partie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *