Madagascar : Les délestages se poursuivent

Les délestages subis par la population malgache s’intensifient et gagnent du terrain à travers le pays. Une situation difficile pour les abonnés de la JIRAMA, la compagnie d’eau et d’électricité de Madagascar. En effet, les délestages répétés dans certaines localités du pays depuis quelques mois, nuisent à la qualité de vie des populations tout en ralentissant l’activité des entreprises et des industriels qui travaillent difficilement dans de telles conditions. Cette situation qui devrait être aujourd’hui réglée, selon les promesses des responsables de la JIRAMA ,  ne l’est toujours pas, et l’on constate plutôt un empirement de la situation.    Ces délestages font de nombreuses victimes à travers l’ile. Parmi ceux-ci, se trouve la population de la ville de Mahajanga, située à l’ouest de Madagascar, qui soutient que cette situation sévit dans leur localité depuis un certain temps alors que les abonnés ne sont pas toujours avisés à temps. Ceci entraine d’énormes conséquences selon un industriel majungais qui indique que les équipements électriques et les appareils électroménagers sont victimes de baisse brusque ou d’une hausse soudaine de la tension avant les coupures ou juste après le rétablissement de l’électricité. A ce titre, il affirme que : «La chaîne du froid est toujours interrompue alors qu’un tel problème n’est pas du tout tolérable et porte préjudice à la santé et à l’économie de la région». Enfin, soulignons que la cause de ces délestages, selon certaines sources, serait un déficit d’approvisionnement en fuel. La grande partie de la production d’électricité de la JIRAMA est assurée par des centrales thermiques tournant au fuel,  que l’entreprise doit encore acheter auprès des compagnies pétrolières locales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *