Une délégation de l’UA à Bujumbura pour évaluer la situation au Burundi

crise-burundiUne délégation du Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine (CPSUA), effectue depuis ce mercredi une mission au Burundi, au cours de laquelle elle doit «évaluer la situation» dans le pays, plongé dans une profonde crise depuis plus d’une année.

Durant trois jours, la délégation de l’UA, conduite par le représentant permanent du Congo auprès de l’UA, Lazare Makayat Safouesse, «va évaluer la situation dans le pays et rencontrer tout le monde, y compris le chef de l’Etat, Pierre Nkurunziza», a confié à la presse, un diplomate africain joint à Bujumbura.

Cette visite fait suite à celle effectuée par cinq chefs d’Etat africains fin février dernier au Burundi, et qui avaient appelé, en des termes vagues, à un dialogue «inclusif».

Au plus fort de la crise burundaise, le CPSUA avait prôné l’envoi d’une Mission africaine de prévention et de protection forte de 5.000 hommes pour tenter d’enrayer le cycle des violences, mais elle avait finalement dû y renoncer après une décision contraire du sommet des chefs d’Etat de l’UA fin janvier.

Le Burundi est plongé dans une grave crise émaillée de violences, lorsque le président Nkurunziza a annoncé sa candidature en avril 2015, pour un troisième mandat avant d’être réélu en juillet. Ces violences ont déjà fait plus de 500 morts et poussé plus de 270.000 Burundais à l’exil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *