Tunisie: L’armée appelée à éponger le chômage

tunisie-chomage-armeeL’armée et la police en Tunisie ont décidé d’ouvrir davantage leurs portes aux jeunes sans emploi dans ce pays maghrébin, où le chômage semble se porter malheureusement bien, incitant un bon nombre de jeunes à rallier les organisations terroristes, qui leur font miroiter une vie meilleure.

Ainsi, des campagnes publicitaires et de communication ont lieu régulièrement, pour convaincre les jeunes à s’enrôler, au lieu de rejoindre des groupes terroristes. La moyenne d’âge de ces jeunes hommes au chômage, varie entre 18 et 25 ans. Pour le même objectif, le ministère de la défense envoie régulièrement des SMS à ces jeunes, pour les motiver.

Ils sont parfois des dizaines de jeunes d’un même quartier à attendre la réponse à leur demande de recrutement. Certains le font par patriotisme, d’autres pour suivre le mouvement de masse et faire comme les copains du quartier déjà enrôlé.

Au dernier trimestre 2015, le taux de chômage en Tunisie s’élevait à 15,4% de la population, contre 15,3% au cours de la même période en 2014, selon les résultats de l’enquête nationale sur la population et l’emploi réalisée par l’Institut national de la statistique (INS).

Ainsi, le nombre des personnes sans emploi a atteint 618.800, dont 361.700 hommes, représentant 12,5% de la population active masculine, et 257.100 femmes, soit 22,6% de la population active féminine.

Quant aux diplômés du supérieur, le taux de chômage a été stable, passant de 32% à la fin de l’année 2014 à 31,2% au 31 décembre 2015, affichant un nombre de 241.400 personnes au chômage contre 242.000 personnes. Mais aujourd’hui, ces chiffres sont en nette hausse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *