Cameroun : Les évêques portent «plainte contre X» pour l’assassinat de Mgr Bala

L’Eglise catholique au Cameroun a annoncé ce lundi, qu’elle entend porter plainte «contre X pour assassinat», suite aux décès de Mgr Jean Marie Benoît Bala, dont le corps a été repêché dans les eaux de la rivière Sanaga début juin.

« La conférence épiscopale nationale du Cameroun va se constituer partie civile et porter plainte contre X pour assassinat de Mgr Jean Marie Benoît Bala. Ce dossier sera confié à un collège d’avocats qui nous représentera désormais dans la recherche de la vérité », ont indiqué les évêques dans un communiqué.

Le corps du prélat camerounais de 58 ans avait été repêché de la rivière Sanaga le 2 juin 2017, 48 heures après sa disparition. Son véhicule de fonction retrouvé sur le pont de la rivière, avait sur son siège arrière, une note sensée être rédigée par la victime, où il indiquait qu’il était dans l’eau.

Le 4 juillet dernier, le procureur de la République près la Cour d’appel du centre, avait conclu que « la noyade est la cause la plus probable du décès de l’évêque », dont le corps « ne présentait aucune trace de violence ».

Une conclusion qui a du mal à convaincre le corps épiscopal qui, déjà au lendemain du décès de leur collègue, avait crié à l’assassinat. « La certitude morale des évêques repose entre autres sur le fait que le corps qu’ils ont vu et reconnu au bord de la Sanaga et à la morgue de l’hôpital général de Yaoundé et qui était la dépouille de Mgr Jean Marie Benoît Bala, portait des marques de violence », ont expliqué les évêques, le 12 juillet dernier.

La dépouille mortelle de Mgr Bala, réceptionnée ce lundi, sera inhumée le 3 août prochain à Bafia, au centre du Cameroun, où il officiait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *