Le bilan de la nouvelle épidémie d’Ebola en RDC s’alourdit

La nouvelle épidémie d’Ebola qui sévit en République démocratique du Congo (RDC) continue de faire des victimes dont le nombre dépasse la quarantaine, malgré les mesures prises pour endiguer la propagation de ce virus très meurtrier.

Le dernier bilan officiel publié ce 14 août par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et les autorités sanitaires congolaises, fait état de 41 décès liés à cette nouvelle épidémie de fièvre hémorragique qui s’est déclenchée à peine une semaine après que le pays ait officiellement annoncé la fin d’une précédente.

Lors d’un point de presse hier à Genève, l’OMS a indiqué que sur les 41 décès enregistrés, « 14 sont confirmés » après des analyses en laboratoire, à partir de prélèvements sur des malades. Les cas probables sont souvent des décès déjà enregistrés, pour lesquels il n’a pas été possible de faire des tests.

Le ministère congolais parle d’un total 57 cas de fièvre hémorragique signalés dans la région de Beni, dont «30 cas confirmés et 27 probables». Fait encore inquiétant, un décès a été enregistré en dehors de la province du Nord Kivu, dans la province voisine de l’Ituri. Une première depuis l’annonce de l’épidémie le 1er août qui fait craindre désormais une propagation importante de la maladie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *