Les Shebab revendiquent l’attaque suicide contre un convoi de l’UE en Somalie

Les rebelles somaliens Shebab ont revendiqué l’attaque suicide commise ce lundi à Mogadiscio, la capitale de la Somalie, contre un convoi militaire de l’Union européenne transportant des soldats italiens, faisant deux blessés civils.

Le convoi attaqué venait du ministère de la Défense, près du secteur de Jalle Ziyad, lorsqu’il a été pris pour cible sur la route industrielle par une voiture chargée d’explosifs, rapporte le policier Ahmed Ibrahim.

L’attaque a été revendiquée par les insurgés Shebab sur internet, qui disent viser les «chrétiens de l’Union européenne».

Le camion militaire du convoi qui a été percuté a été endommagé, a-t-il poursuivi, précisant qu’aucune perte en vies humaine n’a été déplorée hormis la blessure de deux passants civils.

Dans un communiqué officiel, l’armée italienne a précisé que seul un des cinq véhicules du convoi était «légèrement endommagé» et qu’«aucun soldat italien n’a été blessé» par cette attaque qui s’est déroulée à 700 mètres du ministère de la Défense.

Les Shebab ont juré provoquer la chute du gouvernement fédéral somalien, soutenu par la communauté internationale, dont les 20.000 hommes de la force de l’Union africaine en Somalie (Amisom).

Ils avaient été chassés de Mogadiscio en 2011, et ont ensuite perdu l’essentiel de leurs bastions dans le pays. Mais ils contrôlent toujours de vastes zones rurales d’où ils mènent des opérations de guérilla et des attentats-suicides, contre des objectifs gouvernementaux, sécuritaires et civils, y compris dans la capitale somalienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *