Maroc: Le Roi réoriente la formation professionnelle sur le marché de l’emploi

Au Maroc, pour améliorer l’offre d’emploi aux jeunes, le Roi Mohammed VI a chargé une commission, présidée par le chef du gouvernement, d’élaborer dans un délai de 3 semaines, des mesures d’application immédiate pour la mise à niveau de l’offre de formation professionnelle qui soit adaptée au marché de l’emploi.

La séance de travail présidée lundi à Rabat par le Roi, a notamment mis sur la table la restructuration des filières de la formation professionnelle, la création d’une nouvelle génération de centres de formation et de qualification des jeunes, ainsi que la systématisation du conseil en orientation précoce des élèves vers les filières professionnelles.

Le développement de la formation par alternance et la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes dans leurs domaines de compétence, figurent également dans la batterie de mesures discutées, avec l’objectif de mettre en adéquation la formation et l’emploi.

A côté du développement de nouvelles formations dans les secteurs classiques, grands pourvoyeurs d’emplois pour les jeunes, (industrie, BTP, agriculture, pêche, services, artisanat…), le Souverain marocain a insisté pour l’adoption de nouveaux standards de qualité dans la formation aux métiers de l’hôtellerie, du tourisme et de la santé (incluant les métiers paramédicaux et de techniciens de santé).

Le Roi a aussi ordonné que soient élaborées des formations qualifiantes courtes, de près de quatre mois, destinées aux personnes ayant acquis une expérience dans le secteur informel, afin de leur offrir l’opportunité d’intégrer le secteur formel et de valoriser ainsi leurs savoir-faire et aptitudes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *