Zimbabwe : La pénurie d’électricité tourmente l’économie

Le ministre des finances zimbabwéenne, Tendai Binti, a affirmé au cours de cette semaine  au quotidien national « NewsDay » que la pénurie d’électricité qui continue de hanter l’économie du pays ne pouvait être résolue que par la construction de nouvelles centrales. Pour ce faire le gouvernement national a décidé  d’investir 1,5 milliards de dollars dans la construction  de nouvelles unités dans la centrale thermique de Hwange (Est du Zimbabwe). En parallèle une somme supplémentaire de 400 millions de dollars US serait nécessaire pour subvenir aux besoins des industries nationales. Le  ministre Binti a souligné que la politique du gouvernement actuelle ne consisterait plus à réhabiliter les centrales défaillantes desquelles la révision des moteurs n’est plus possible mais plutôt à initier la création de nouvelles. Par conséquent, les autorités locales pensent investir près de 2 milliards de dollars dans la mise en place de nouvelles centrales et 400 millions de dollars pour la centrale de Kariba Sud.

Pour les responsables zimbabwéens, la centrale «  Batoka Power Station » qui est encore  à un stade de planification,  est la solution à long terme pour l’alimentation des défis  auxquels le pays est confronté. Toutefois le ministre des finances a admis que le gouvernement ne serait en mesure de subventionner ce projet. A ce propos le Zimbabwe a reçu 4 milliards de dollars US  de la part de la banque mondiale pour étendre la puissance de son réseau électrique, mais cette contribution ne pourrait venir à bout de tous les besoins du secteur énergétique du pays. Soucieux de doter le pays d’une capacité énergétique à la hauteur des besoins économiques, le gouvernement a décidé de faire des appels d’offres à des acteurs privés pour construire une centrale nucléaire devant mettre fin à la pénurie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *