Botswana : Des indications mitigées sur la croissance économique

Lorsque le ministre des finances et de la planification botswanais annonçait au début de l’année le budget national 2011, il prévoyait que l’économie croisse de 6,8% en cette année et de 7,1 % l’année prochaine. Cependant, le président  Ian Khama a déclaré que l’économie allait augmenter de 5,5% en 2011 soit 1,6% de moins que la croissance prévue en Février de cette année. Bien que les perspectives économiques de cette année soit positives, le pays est encore en train de récupérer des pires effets de la récente récession économique mondiale et de la grève générale de huit semaines qu’a connu le pays en avril. En outre les analystes économiques indépendants et les institutions financières nationales prévoient une reprise l’année prochaine. Dans son discours sur l’état de la nation devant les parlementaires, le président botswanais a assuré que l’économie allait reprendre son rythme de croisière et pourrait atteindre une croissance de 7,1 en 2012. La  banque du Botswana estime par ailleurs que la production nationale aurait augmenté à un taux annuel de 12,4 % au deuxième  trimestre, reflétant la croissance de 23,7% de la production minière. Elle s’attend également à ce que le secteur non minier contribue à modérer les pressions sur l’inflation. Les économistes du Fonds Monétaire International (FMI) affirment quant à eux, que l’économie du Botswana croîtra de 6,2% cette année, cependant ils prévoient un ralentissement de 5,3% l’année prochaine. La croissance du Botswana est régulée en grande partie par le secteur minier, qui dépend des exportations des diamants dont le prix du carat a augmenté. A ce titre le Botswana est donc bien parti pour une croissance beaucoup plus importante l’année prochaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *