Angola : Un financement du Japon pour moderniser l’enseignement

Le gouvernement japonais vient d’accorder à l’administration angolaise une aide de plus deux millions de dollars US afin de fournir des équipements au centre de formation professionnelle de construction civile de Viana (ouest du pays). Ce protocole d’accord a été signé par le secrétaire d’Etat angolais à la coopération Exalgina Gambôa et l’ambassadeur du Japon en Angola, Ryozo Myoi. Ce financement pour la modernisation de ce centre s’inscrit dans le cadre du modèle d’aide financière non remboursable sollicité par l’Angola. Le centre de formation professionnelle de construction civile de Viana est le premier en Angola à se consacrer spécialement au secteur de la construction civile et des travaux publics. L’Angola s’est investi à rehausser  son niveau d’éducation afin d’avoir des cadres compétents capables de suivre la croissance fleurissante du pays. C’est dans ce cadre que le Japon, qui accorde également une importance capitale dans le domaine de l’éducation et de la formation des ressources humaines, a alloué à l’Angola cette somme. A travers cet accord, les angolais s’aperçoivent que la coopération avec le Japon est particulière d’autant plus qu’elle accorde une attention spéciale à la formation de l’homme.

Les autorités locales à travers le directeur national de la formation professionnelle, ont assuré que l’acquisition des moyens et des équipements commencerait le plutôt possible pour répondre à la formation de techniciens, capables de faire face aux demandes du marché de la reconstruction et de la construction du pays. Le centre de formation professionnel de construction civile est en effet considéré comme une infrastructure de grande envergure pour l’économie et les travailleurs du secteur. Avec cet octroi du gouvernement japonais, l’Angola s’engage à accélérer son programme de réhabilitation et de modernisation des infrastructures publiques, considéré comme un gage du développement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *