Congo (RDC) : un cadre intégré renforcé

carte-congo-rdcIl s’est tenu en République Démocratique du Congo, une rencontre avec les bailleurs de fonds du pays, dans le cadre du renforcement commercial du Congo dans le marché international. La rencontre, organisée par le ministère de l’Economie et Commerce a réuni plusieurs acteurs du secteur dont le secrétaire général du commerce, quelques sénateurs et députés nationaux, l’ambassadeur de l’Union Européenne en RDC ainsi que différents bailleurs de fonds et experts dans divers domaines. L’objectif premier de la rencontre était de fédérer les bailleurs de fonds afin de les canaliser vers les projets prioritaires de la RDC qui permettraient au pays de s’intégrer dans le commerce international. Depuis 5 ans déjà, Kinshasa s’est doté d’un outil important pour pallier à ses carences en matière de commerce international; le cadre intégré renforcé. Dans cette optique, le ministère de l’économie et du commerce a expliqué à ses hôtes que les principaux axes de cette nouvelle stratégie tablent sur l’amélioration du climat des affaires ainsi que le redressement de l’industrie et du secteur agricole. Aussi, la réussite de cette démarche n’est pas une fin en soi, elle permettra de renforcer la croissance économique du pays. Par ailleurs, le gouvernement congolais se dit soucieux d’assurer un partage équitable de cette croissance afin que son impacte positif sur chaque citoyen soit un facteur de plus pour la production nationale. Les trois défis majeurs à relever pour la RDC seront le développement d’une industrie de transformation locale, la mise en application des normes ainsi que la diversification de ses secteurs d’activité en vu d’exportation.

Aujourd’hui encore plus de 75% des exportations du pays sont à caractère minier et une grande partie des produits exportés sont brut. Certains bailleurs de fonds sont déjà prêts à apporter leur soutien financier mais n’attendent que les bons signaux et les projets adéquats pour agir. L’UE par exemple aurait déjà mis à disponibilité plus de 20 millions de dollars dans ce sens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *