Namibie :Des drones pour lutter contre le braconnage

braconnage2

Pour préserver sa faune, si importante pour les touristes, la Namibie, par Roméo Muyunda, le porte-parole du ministère du Tourisme, a annoncé le déploiement des drones dans la lutte contre les braconniers qui sévissent dans certaines forêts du pays. Certaines espèces étant menacées aujourd’hui, la nécessité d’une sérieuse intervention dans ce sens se faisait impérieuse.

 « Je peux confirmer que nous utilisons des drones pour combattre le braconnage des espèces menacées dans le pays comme le rhinocéros » a-t-il déclaré. Interrogé par les journalistes du quotidien, public New Era, sur les procédés de l’opération et l’usage prochain des drones, Roméo Muyunda, s’est gardé de toute explication, mettant en avant des raisons de sécurité nationale. Dans cette entreprise, le gouvernement namibien travaille aujourd’hui avec le Fonds mondial pour la nature. Cette collaboration permet de fournir le pays de moyens techniques et d’affiner les gardes dans l’usage de ces techniques nouvelles. Un total de trois véhicules aériens sans pilote sera à la disposition des gardes désormais. Ces appareils volants d’un genre nouveau, seront complétés par d’autres mesures de sécurité.

Pour bientôt des unités d’enquêtes pourraient être déployées elles aussi à travers le pays afin d’enquêter sur les groupes criminels et le crime organisé. Pour un travail plus efficace, tous les corps de défense nationale et même certaines organisations civiles devront désormais collaborer étroitement.
Avec l’utilisation de ces drones dans la lutte contre le braconnage, l’on décèle une menace grave de la faune namibienne. Et lorsqu’on se rend compte de l’apport du tourisme dans l’économie namibienne, on comprend mieux la raison du début de cette « guerre ».

One thought on “Namibie :Des drones pour lutter contre le braconnage

  1. Vraiment une excellente idée. Car la vie sur cette planète serait vraiment triste sans rhinocéros, lions, gazelles ou éléphants. Pourquoi, d’ailleurs, serions-nous la seule animale de la Terre à pouvoir y vivre ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *