Le roi du Maroc visite deux points de débarquement de la pêche artisanale en Côte d’Ivoire

m6-ciLe Roi du Maroc Mohammed VI actuellement en visite en Côte d’Ivoire, s’est enquis jeudi, de l’état d’avancement de deux projets maritimes financés par le Maroc.

Le roi Mohammed VI qui était accompagné du vice-président Ivoirien, Daniel Kablan Duncan, s’est en effet, rendu ce jeudi, sur le chantier du point de débarquement aménagé (PDA) de Locodjro, situé dans la commune d’Attécoubé au nord d’Abidjan, et examiné l’état d’avancement du PDA en cours de réalisation au Grand Lahou (150 kilomètres à l’ouest d’Abidjan).

Conçus pour stimuler les activités de la pêche artisanale dans cette région de Côte d’Ivoire, les deux projets visent la réorganisation et l’encadrement de la profession, la valorisation et l’amélioration de la qualité du produit et la promotion des conditions de vie et de travail des pêcheurs artisans, des mareyeuses, des sécheuses et fumeuses de poisson.

Les futurs PDA contribueront également à la création de nouveaux emplois, l’augmentation des revenus des bénéficiaires estimés à plus de 7.000 personnes dans le cadre de la lutte contre la pauvreté et la précarité, l’optimisation des performances économiques de la pêche artisanale, ainsi que l’amélioration des conditions sanitaires et hygiéniques sur les deux sites.

Les deux points de débarquement aménagé sont financés à hauteur de 56,5 millions de dirhams, par la Fondation Mohammed VI pour le développement durable, le ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime, avec la facilitation d’Attijariwafa Bank.

Ils sont dotés de structures et d’équipements appropriés, répondant aux normes internationales. Il s’agit de halles aux poissons, fabriques de glace, chambres froides, espaces de découpe, de nettoyage, de fumage et de stockage du poisson, ainsi que des antennes médicales, des garderies pour les enfants des femmes bénéficiaires.

Trois autres projets similaires sont en cours de réalisation avec le concours du Maroc, dont deux à Conakry, en Guinée (PDA de Temenitaye, PDA de Bonfi) et un à Dakar au Sénégal (PDA de Soumbedioune).

Les projets socio-économiques initiés en Côte d’Ivoire comme dans d’autres pays africains, traduisent la volonté sans faille du Maroc d’accompagner le développement économique et social, que connaissent la Côte d’Ivoire et les autres pays africains, dans le cadre d’un partenariat gagnant-gagnant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *