Le gouvernement gabonais s’explique sur la pénurie de carburant

gabon-carbuLe gouvernement gabonais est sorti du silence pour tenter d’expliquer aux populations, les raisons de la pénurie d’essence que connaissent les stations-service du pays, depuis plus de 48 heures déjà.

Selon la version officielle, cette pénurie est due à des pannes techniques, contrairement aux allégations qui évoquent un déblayage du personnel pétrolier, comme étant la source du problème.

«Cette situation est imputable à l’arrêt du reformeur de SOGARA, suite à une panne technique qui a stoppé la production et ralenti l’approvisionnement nécessaire en carburant », a expliqué dans un communiqué, le Ministre du Pétrole et des Hydrocarbures, Pascal Houangni Ambouroue.

Selon le ministre, la capitale Libreville et la seconde ville du pays, Port-gentil, sont les plus touchées. « À ce jour, Libreville se retrouve dans la difficulté de satisfaire sa demande en carburant notamment en essence. À Port-Gentil, les efforts de quelques marqueteurs ont permis d’atténuer la pénurie. Malheureusement un incident technique sur la chaine de distribution de Gasoil a eu pour conséquence de raréfier ce produit », a-t-il indiqué.

Depuis, les Gabonais ont du mal à s’approvisionner en carburant. Les rares stations-services à disposer encore de stocks ce mercredi, ont été prises d’assaut par les automobilistes, et se sont très vite retrouvées en rupture de stock. « Certains chauffeurs ont décidé de garer leurs véhicules près des stations-essences, pour être les premiers servis en cas des nouveaux ravitaillements », a témoigné un habitant de Libreville.

Dans son communiqué, ministère du Pétrole et des Hydrocarbures s’est voulu rassurant, indiquant que « les services techniques de la GOC (GOM), de la SOGARA et de la SGEPP, élargis aux marqueteurs, travaillent et travailleront toute cette nuit pour que demain (ce jeudi 02 Mars ndr), la situation revienne à la normale à Libreville, et d’ici deux jours, au plus tard, à Port-Gentil ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *