Brésil : Nouvelles manifestations d’envergure des étudiants contre le président Bolsonaro

Des dizaines de milliers d’étudiants et d’enseignants ont manifesté jeudi dans plus de 80 villes brésiliennes contre des restrictions budgétaires dans l’éducation annoncées par les autorités.
Des milliers de manifestants ont commencé à se réunir l’après-midi dans les deux principales villes du Brésil, Rio de Janeiro et Sao Paulo, où ils ont déployé une gigantesque banderole sur laquelle il était mentionné «Le Brésil pour l’éducation».
A Brasilia, environ 2 000 protestataires se sont rassemblés dans la matinée non loin de l’emblématique esplanade des ministères. Dans cette ville, des affrontements ont eu lieu entre les manifestants et les forces de l’ordre, qui ont eu recours à des sprays au gaz de poivre afin de les disperser.
Selon certaines sources de presse, il y avait eu, en fin d’après-midi, des manifestations dans plus de 80 villes de 21 des 26 Etats du Brésil. Toutefois, cette mobilisation paraissait moins forte que celle de la journée du 15 mai dernier, lorsqu’un million et demi de personnes avaient manifesté dans plus de 200 villes de l’ensemble des Etats brésiliens.
Ces manifestations étudiantes tirent leur origine de l’annonce du gel de 5,1 milliards de réais (près d’1,27 milliard de dollars) dans le budget de l’éducation. Cette mesure va toucher, entre autres, les universités publiques, qui risquent de disposer de 30 % de fonds en moins pour leur fonctionnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *