Afrique subsaharienne: Le Bénin fait office de bon élève dans la gestion de la dette publique

Le prix Global Markets 2019 de la Banque Mondiale (BM) a été décerné au Bénin, faisant de ce pays, le meilleur en Afrique subsaharienne en matière de gestion de la dette souveraine.

Dans un communiqué publié mardi, le ministre béninois de l’Economie et des Finances, Romuald Wadagni, explique que «cet exploit repose sur les avancées substantielles réalisées depuis 2018» avec d’une part, l’obtention d’une notation financière inaugurale «B+» qui place le Bénin «parmi les premiers pays d’Afrique Sub-Saharienne» et d’autre part, «le reprofilage de la dette publique via une structure innovante saluée par l’ensemble des observateurs internationaux dont le Fonds Monétaire International (FMI) et la Banque Mondiale».

Cette distinction reçue le 19 octobre dernier lors des assemblées générales de la BM et du FMI, vient en outre saluer les efforts du pays de Patrice Talon qui «a su gagner la confiance des investisseurs grâce aux efforts réalisés pour réduire le déficit budgétaire tout en créant les conditions d’une croissance économique forte et durable».

Elle est une «consécration de la gestion prudente» de la dette publique par le Bénin dans un contexte d’ouverture économique, précise le communiqué du ministère béninois de l’Economie et des finances.

Global Markets félicite également le Bénin pour «l’excellente performance réalisée lors de l’émission obligataire inaugurale, dans un environnement de marché exigeant, d’autant plus un primo-émetteur».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *