Zambie: First Quantum consolide sa présence

Le groupe canadien First Quantum Minerals  va bientôt placer 4 milliards de dollars US dans divers projets d’expansion et dans l’exploitation d’une nouvelle mine. Près de la moitié de cet investissement va servir à la mise à niveau de la mine de Kasanshi. La vie de la mine est estimée à plus de 15 ans et pourrait augmenter avec le forage prévu prochainement. Le conseil d’administration de l’entreprise a récemment approuvé un projet dénommé « sentinelle », en vue de d’accélérer la puissance de développement du groupe canadien. Ce projet permettra à terme,  à First Quantum de produire 300 000 tonnes de concentré de cuivre chaque année. La société canadienne avait déjà annoncé en février dernier la signature d’un accord de 1 milliard de dollars US pour lancer le projet « sentinelle ». L’entreprise canadienne a prévu dans le cadre de ce projet, 1,2 milliards de dollars US des dépenses en capital pour cette année. Par ailleurs, la société canadienne prévoit aussi la construction d’une fonderie qui permettra de traiter le concentré en Zambie. First Quantum continue cependant à émettre des réserves sur la politique fiscale qu’applique le gouvernement zambien à l’égard de l’industrie minière. Les responsables de l’entreprise estiment que la révision de cette politique aiderait leur groupe à avoir beaucoup plus confiance aux institutions. Ils ont exhorté les autorités zambiennes à réduire les impôts de redevances minières, qui ont atteint 6% depuis près d’une année. Ils leur proposent de les ramener à 4%.
Le gouvernement a de son côté accusé les compagnies minières de ne pas payer les impôts qui leur sont dus. Celles-ci ont rétorqué que les autorités locales auraient pu surévaluer la production.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *