Rwanda : Agitation vers Gisenyi

Rwanda RDCAlors que la situation à l’est du Congo n’est pas encore résolue, des bruits de bottes seraient signalés au Rwanda voisin près de la ville de Gisenyi. Aussi, jeudi dernier, le Rwanda déplorait la mort d’un de ses citoyens après que deux obus soient subitement tombés dans la ville de Gisenyi. Selon les autorités rwandaises, c’est l’armée congolaise qui serait à l’origine de la frappe.

Pour l’heure, rien n’est sure quant à la véracité de ces propos. Néanmoins les analystes restent très prudents et attendent de plus amples informations pour trancher entre les 3 scénarios possibles. Le premier, c’est qu’il s’agisse réellement d’une frappe de l’armée congolaise. Qu’elle soit préméditée ou qu’il s’agisse d’une erreur, elle pourrait être la cause de nouvelles tensions dans une région qui n’a pas connu la paix depuis plus de 15 ans. Le deuxième scénario est celui d’un tir en provenance du Congo mais pas de l’armée régulière. Il pourrait s’agir d’un des multiples groupes qui sévissent dans la région. Dans ce cas, il faudrait également très vite les identifier avant que la guerre à l’est du Congo ne s’exporte au Rwanda avec des interahamwes à la base. Le dernier scénario et le plus compliqué serait celui d’une mise en scène orchestrée par les autorités rwandaises pour détourner l’attention de la communauté internationale sur les accusations qui pèsent contre Kigali au regard de son soutien au mouvement rebelle des M23, ou justifier une action qu’il compte mener dans les jours qui viennent.

Par ailleurs, Kigali aurait renforcé sa présence militaire dans les alentours de Gisenyi. Pour les habitants de la région, ce renforcement n’est pas suffisant. Depuis, la situation est bien calme mais les autorités du pays ont réagi en annonçant qu’ils étaient prêt à défendre le territoire nationale face à toute forme d’attaque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *