Sierra Leone : Confinement trop court pour vaincre Ebola

ebbbolaLa dégradation de la situation sanitaire en Sierra Leone ne constitue pas un frein pour les autorités nationales qui, dans le cadre de la reprise des activités estudiantines et scolaires, ont entrepris de mettre en œuvre des programmes d’éducation à la radio et à la télévision nationale.

Le but étant non seulement de poursuivre le programme national en matière d’éducation, mais également de donner la possibilité aux populations concernées de nourrir leur rêve d’un lendemain meilleur. Mieux encore, il s’agit de former les futurs cadres qui certainement seront appelés à réfléchir sur le devenir du pays après la tempête Ebola.

En effet, depuis l’instauration de l’état d’urgence fin juillet dans le pays, pour cause d’épidémie Ebola, les écoles sont fermées. Par conséquent, la rentrée, prévue au mois de septembre, n’a pas eu lieu.

L’un des trois pays d’Afrique de l’Ouest les plus frappés par le virus qui a tué près de 3900 personnes, la Sierra Leone avait organisé un confinement de trois jours le mois dernier, dans le but de repérer des cas non déclarés.

Cette opération, qui est apparue assez courte pour certains analystes de la situation, n’a pas abouti aux résultats escomptés, notamment la reprise du chemin de l’école par les élèves et étudiants. Pis, des centaines de nouveaux cas (des personnes infectées) ont été détectés, un bilan qui désespère de plus en plus les populations sierra-léonaises.

« Puisque les enfants ne peuvent plus aller à l’école, c’est l’école qui va aller à eux », a conclu Alpha Kanou, porte-parole de la présidence. En clair, ce dispositif vise à garder éveillées les consciences en matière d’éducation afin d’éviter tout retard du système.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *