Des «avancées significatives» dans le processus d’adoption d’une monnaie unique par la CEDEAO

Le Comité technique chargé des politiques macroéconomiques de la Communauté économique des états de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) a fait des «avancées significatives» dans le processus d’adoption d’une monnaie unique pour la communauté.

Ces avancées ont été saluées lundi dernier lors de la réunion du Comité technique, le 11 septembre dernier à Bamako, au Mali, par le Commissaire chargé des Politiques macroéconomiques et de la Recherche économique de la Commission de la CEDEAO, Mamadou Traoré.

Ces avancées ont consisté en l’adoption d’une feuille de route, la désignation de chefs d’Etat pour la supervision du processus et la mise en place d’une Task Force pour conseiller ces derniers, la rationalisation des critères de convergence, le fonctionnement des Comités nationaux de coordination, ainsi que la mise en œuvre du mécanisme de la surveillance multilatérale.

Traoré a invité, à ce titre, les participants à la réunion de Bamako, à faire des propositions devant permettre de renforcer davantage le processus d’intégration et d’accélérer la réalisation des objectifs du programme de coopération monétaire, notamment la création de la monnaie unique de la CEDEAO.

Il faut formuler des recommandations concrètes et pertinentes, tenant compte des réalités ouest-africaines, et permettant d’engager des actions clés pouvant garantir à l’espace communautaire, des progrès économiques solides, a exhorté de son côté, le ministre malien de l’Economie et des Finances, Dr Boubou Cissé.

A Bamako, les experts des Etats membres et les représentants des institutions régionales se prononceront sur le rapport de convergence au titre de l’année 2016, l’état de mise en œuvre du programme de coopération monétaire de la CEDEAO et l’état de mise en œuvre des activités de la feuille de route par les différentes institutions.

Ils suivront également un exposé sur les derniers développements du Programme de développement communautaire de la CEDEAO (PCD). Les conclusions et recommandations de leurs travaux seront soumises à la 10ème réunion ordinaire du Conseil de convergence du mécanisme de la surveillance multilatérale de la CEDEAO, prévue ce 14 septembre, toujours dans la capitale malienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *